Comme tous les ans, le 8 mars est une journée spéciale pour moi. C'est la journée de la femme.

Aujourd'hui je réaffirme mon engagement féministe, aujourd'hui, je milite plus que d'habitude, aujourd'hui je vais participer à au moins une activité pour les femmes. Demain aussi puisque j'organise une tente rouge, espace au féminin s'il en est un.

Je suis une féministe militante pour plusieurs raisons, je rêve d'un monde où la vie des femmes, leur santé, leur vie, la justice pour elles est importante... pour tous. Je rêve d'un monde où elles ne seront plus une sous-catégorie d'humain. Je rêve d'un monde où elles ne seront plus victimes, plus esclaves, plus jugées sur leur sexe, plus violentées pour la même raison. Je rêve d'un monde où être une femme ne sera pas plus dangeureux, plus pénible, plus difficile qu'être un homme. Je rêve d'un monde d'égalité. Tant que quelque part, les femmes ne recevront pas un salaire égal à compétences égales, que leur droit à avoir ou pas un enfant sera remis en question par divers gouvernements, que les femmes peuvent être mutilées soit en tant qu'otage de guerre que par leur propre famille par des pratiques telle que l'excision, tant que la violence faite aux femmes sera banale et ordinaire, tant qu'une mère rêvera pour sa fille d'une vie meilleure que la sienne je resterais une féministe.

Et non, je ne suis pas une caricature camionneuse/lesbienne/cheveux courts/qui déteste les hommes/je ne sais pas quoi encore... Au contraire j'aime les hommes et militer pour une égalité de droits entre hommes et femmes n'enlèvent rien aux hommes... au contraire... Cette année d'ailleurs c'est le thème de la campagne de l'ONU : L'égalité pour les femmes, c'est le progrès pour tous et toutes

À toutes et tous, je souhaite une belle journée de la femme. Que chacune se voit avec empathie, lucidité et honneteté et que chacun fasse un pas vers une femme pour améliorer la condition de toutes !

 

1780730_10152225905473117_639826247_n